ByUs Media

L'invisible rendu visible

Trump veut la tête d’Assata Shakur

Trump veut la tête d’Assata Shakur

Le président Donald Trump a récemment annoncé de nouvelles restrictions pour Cuba, et a également appelé au rapatriement de la tante de Tupac Shakur, Assata Shakur, exilé dans le pays depuis plusieurs décennies pour échapper à la persécution aux États-Unis.

Ce vendredi 16 juin à Miami, Trump a déclaré ceci, en mettant l’accent sur son plan visant à inverser les progrès réalisés par l’administration Obama dans une démarche pacifique et afin d’ouvrir des pourparlers avec Cuba :

“il faut mettre fin à l’abus du gouvernement cubain à distance”… « Libérez les prisonniers politiques. Arrêtez de mettre en garde les personnes innocentes. Ouvrez-vous sur les libertés politiques et économiques. Renvoyez nos ressortissants fugitifs vers la justice américaine, y compris la tueuse de flic, Joanne Chesimard. »

À lire>>> LA MÈRE DE TUPAC, AFENI SHAKUR, DÉCÈDE À L’ÂGE DE 69 ANS

 

Chesimard, alias Assata Shakur, a été reconnue coupable de meurtre suite à la mort du soldat du New Jersey Werner Foerster en 1977, tué lors d’une fusillade au cours d’un contrôle de routine en 1973. Condamnée à la prison à vie, celle-ci avait alors pu échappée et était parvenue à obtenir asile à Cuba, grâce au Leader Fidel Castro.

 

Ironie du sort, Trump a fait ce discours (hasard ou non) le jour de la sortie US du biopic Tupac Shakur, All Eyez on Me. Après l’avant première jeudi, le film a généré 3,1 millions de dollars dans plus de 2000 cinémas sur le territoire nord américain.

À lire aussi >>> Le biopic de 2pac ne sortira pas en France

A propos de l'auteur

Lina