ByUs Media

L'invisible rendu visible

Il soumet son album de rap en guise de thèse et obtient son diplôme haut la main

Il soumet son album de rap en guise de thèse et obtient son diplôme haut la main

Il s’appelle Obasi Shaw, a 20 ans, et a réussi son examen en ayant recours à un procédé plutôt insolite. Cet étudiant a obtenu une mention académique en obtenant la meilleure note de sa promotion grâce à sa thèse qui n’est autre que « Liminal Minds« , son album de rap.

C’est une grande première dans la prestigieuse et célèbre université d’Harvard. Obasi Shaw, étudiant en informatique et littérature anglaise, a présenté son album de rap au jury en guise de thèse lors de son examen final, grâce auquel il a obtenu son diplôme haut la main. Les étudiants en écriture créative dont Obasi fait partie, ont eu le choix de présenter leur projet sous différentes formes: autobiographie, romans, poèmes, scénario et autres. Obasi est le seul et premier à avoir osé le rap.

Il faut dire que les paroles de son album traitent essentiellement d’un sujet d’actualité: les problèmes raciaux aux Etats-Unis.

Inspiré par Chance The Rapper et Kendrick Lamar, le projet d’Obasi explore essentiellement les potentialités du rap comme forme poétique. Enregistré il y a un an, Liminal Minds est composé de 10 titres parlant l’histoire des Afro-américains, l’esclavage, Barack Obama ou encore le mouvement Black Lives Matter. Le nouveau diplômé déclare avoir trouvé « la manière d’exprimer son identité noire » à travers sa musique et décrit chacun de ses titres comme étant « une exploration de l’état liminal des Noirs américains, leur état entre l’esclavage et la liberté« .

La première chanson de Liminal Minds débute par les premiers mots de la déclaration d’indépendance américaine « Nous tenons pour évidentes pour elles-mêmes les vérités suivantes : tous les hommes sont créés égaux » et se termine sur les violences policières perpétrés majoritairement sur la population Afro-Américaine des Etats-Unis. Par ces paroles Obasi a eu la volonté de montrer le paradoxe entre les textes et les faits actuels.

Malgré cette réussite, le rappeur ne souhaite pas devenir un professionnel du rap. Après la remise de diplôme, ce dernier a l’ambition d’enchainer les stages dans l’objectif d’exercer, par la suite, le métier d’ingénieur informaticien.

A propos de l'auteur

Enaiiro

Enaiiro