ByUs Media

L'invisible rendu visible

Nigéria: il crée une poupée pour sa fille et réussi à détrôner Barbie

Nigéria: il crée une poupée pour sa fille et réussi à détrôner Barbie

Il ne trouvait pas de poupée ressemblant à sa fille donc n’a pas eu d’autre choix que de la créer.

Taofick Okoya, père nigérien de 43 ans en avait marre de trouver des poupées caucasiennes, blondes, qui n’avaient aucune similarité physique avec sa fille. Ce papa est donc aujourd’hui créateur de « Queens of Africa » et « Naija Princess », deux lignes de poupées qui connaissent un succès fulgurant jusqu’à occuper 15% du marché du jouet au Nigeria, et dépassant même le géant Mattel avec sa mythique Barbie.

 

queen-of-africa-dolls-taofick-okoya-1

 «Il y a une forte influence occidentale au Nigeria, explique-t-il, ce qui explique peut-être que ma fille voulait être blanche.»

 

« Queens of Africa » et « Naija Princess » c’est aujourd’hui près de 10 000 poupées vendues par mois au Nigéria mais aussi à l’étranger, comme aux Etats-Unis, en Europe, ou au Brésil par exemple.

 

#ByUs

 

A propos de l'auteur

Enaiiro

Enaiiro