ByUs Media

L'invisible rendu visible

Hôpital de Mirebalais (Haïti): plus grand CHU au monde alimenté par l’énergie solaire

Hôpital de Mirebalais (Haïti): plus grand CHU au monde alimenté par l’énergie solaire

C’est une prouesse écologique que multiples pays se doivent de reproduire. A Haïti, l’hôpital universitaire de Mirebalais est le plus grand CHU au monde alimenté par l’énergie solaire grâce à 1800 panneaux photovoltaïques installés sur son toit. Objectif de base: faire fonctionner les 6 salles d’opérations, soigner et guérir près de 60.029 patients et mettre au monde plus de 800 enfants par an.

C’est en mai 2013 que cet hôpital écologique a ouvert ses portes. Initialement construit par deux ONG partenaires « Partners in Health » (Etats-Unis) et Zanmi Lasante (Haïti), cet hôpital est rapidement devenu une référence pour Haïti.

«Contrairement aux groupes électrogènes fréquemment utilisés par les organismes d’aide, l’énergie solaire ne nécessite que très peu de maintenance. Vous n’avez pas besoin de faire une maintenance planifiée du moteur et de remplacement de filtres, vous avez juste besoin d’éloigner les oiseaux afin qu’ils ne nichent pas dans les panneaux. Dans sa conception actuelle, ce système peut fournir 25 ans d’électricité sans problème» déclare Paul Farmer, co fondateur de Partners In Health.

Et oui, les panneaux solaires ont produit tellement d’excédents d’électricité que ces derniers ont été redistribués par le réseau national. En effet, l’énergie solaire offre des perspectives intéressantes dans les pays les plus pauvres et permet ainsi d’offrir une autosuffisance énergétique aux villes et villages les plus isolés, en l’absence de réseau électrique.

Populaire autant la qualité des soins gratuits offerts aux Haïtiens que pour sa capacité à traiter des maladies et des opérations chirurgicales complexes, l’hôpital de Mirebalais possède également tous les matériaux nécessaires aux soins de malades, un cas qui n’est pas général dans le pays.

Espérons que de nombreux pays suivent cet exemple ! En tout cas, bravo Haïti !

A propos de l'auteur

Enaiiro

Enaiiro