ByUs Media

L'invisible rendu visible

Fils et filles de présidents, attention à la relève !

Fils et filles de présidents, attention à la relève !

En Afrique, il est difficile pour certains chefs d’Etats de céder le pouvoir dans la paix. Et lorsque cela arrive, c’est parce que ces dirigeants cèdent la place à leur descendance. Aujourd’hui ByUs Média se penche sur les déboires des FILS et FILLES de…

 

Centrafrique : Jean-Francis Bozizé

Le fils de l’ancien président, François Bozizé, a fait l’objet d’un mandat d’arrêt international pour « torture, détournement de deniers publics, complicité d’assassinat et association de malfaiteurs », rien que cela !

Réfugié en France, Jean-Francis a fait son grand retour au pays en août 2017. Mais le retour du fils Bozizé n’est pas dû au mal du pays. Après le départ de papa, il ne restait plus personne pour reprendre le contrôle du business des pierres précieuses qui avait fait la richesse de son père.

 

 

 

 

Angola : Isabel dos Santos

À 39 ans, “La princesse” comme on l’appelle dans son pays, est assurément la femme la plus riche d’Afrique. Fille aînée du président angolais, José Eduardo dos Santos, elle est aussi la PDG de sa holding Santoro. La jeune femme détient 25 % de la banque BIC Angola, possède également, à travers le holding Esperanza et en partenariat avec la Sonangol, 33,3 % du capital de Galp ainsi que 15 % de ZON, via Kento (holding immatriculé à Malte). Cela représente au total près d’1,4 milliard d’euros d’actions dans des entreprises portugaises cotées en Bourse. Banque, énergie, télécommunications sont ses principales cibles, sans compter les secteurs du ciment, de l’agroalimentaire et de l’art. Beaucoup l’accuse d’avoir fondé son empire sur le business des diamants de l’Angola

 

Rwanda : Ange Kagame

Du haut de ces 2m, la fille du président Rwandais, Ange Ingabire Kagame est sans aucun doute la relève de son père. Diplômée en génie du Kings College de Londres, Ange parle Le français, l’anglais et le kinyarwanda. Celle-ci a néanmoins réussi un visage humain à un régime qui perdure depuis trop longtemps. L’introduction (pour ne pas dire “l’intronisation”) de la fille du président Paul Kagame, au reste du monde, sur le tapis rouge de la Maison Blanche, était une préparation à la vie politico-publique. Pour Paul Kagame, la relève est assurée !

 

Nigéria : Yusuf Buhari

Yusuf Buhari est le seul fils du président Buhari. Il est devenu l’un des célibataires les plus prisés au Nigeria. Ce dernier fait fureur sur les réseaux sociaux, les prétendantes font la queue !

Le jeune célibataire possède deux hôtels luxueux à Abuja et aurait une autre construction en cours à Dubaï. À seulement 30 ans, le jeune homme veut devenir un acteur de l’économie et du business en développement dans son pays.

 

 

 

 

Soudan du Sud : Lawrence Lual Malong

Grand fan de Donald Trump, le beau-fils du chef de l’état major du Sud-Soudan a récemment posté une vidéo sur Facebook dans laquelle on le voit étendu sur un lit couvert de dollars. Selon lui, il s’agirait d’une somme d’un million de dollars en coupures de 100. Lawrence Lual Malong Yor Jr. est une figure controversée avec un penchant pour les costumes flashy et les vols en première classe. « Donald J. Trump est le plus grand président du monde, le plus grand homme du monde. Et c’est quelqu’un qui aime montrer qu’il est riche. Il dit toujours: « Je suis très riche, je suis très riche. » Je suis comme Donald Trump » affirme Lawrence.

 

 

Guinée équatorial : Teodorin Obiang

Le fils aîné du président de Guinée équatoriale, Teodoro Obiang, est poursuivi pour blanchiment d’abus de biens sociaux, détournement de fonds publics, abus de confiance et corruption. Né en 1969, c’est en France que celui-ci s’était constitué un impressionnant patrimoine composé de collections d’objets d’art, de voitures de luxe et de sports ainsi qu’un immeuble, avenue Foch, l’un des quartiers les plus huppés de la capitale française, évalué à lui seul à non moins de 107 millions d’euros. Il possède également une villa de luxe à Malibu. Sa garde-robe provient de chez Versace, Gucci et Dolce & Gabbana. Aujourd’hui, le jeune homme est au cœur du procès le plus attendu de la FrançAfrique, celui des “les biens mals acquis”. Le parquet de Paris a demandé 3 ans de prison et 30 millions d’euros d’amende, verdict le 27 octobre…

 

Cameroun : Brenda Biya

Elle est prédestinée à ne manquer de rien, son père étant l’un des plus riches présidents d’Afrique, avec une fortune évaluée à plus de 70 milliards de F CFA. Reine des réseaux sociaux, la jeune fille qui vit à Los Angelos, n’hésite pas à faire étalage de sa vie de luxe. D’ailleur, la dernière polémique à son sujet concernait une course en taxi à 400 $.

 

 

 

 

 

Congo : Julienne Sassou-Nguesso

Julienne Sassou-Nguesso, 50 ans et fille de l’actuel dirigeant congolais Denis Sassou-Nguesso, est actuellement accusée dans le procès des “biens mals acquis”. La justice s’interroge notamment sur l’origine des fonds qui ont permis au couple d’acheter en 2006, un hôtel particulier à Neuilly-sur-Seine, avec sept pièces et une piscine intérieure. À cet investissement d’un peu plus de 3 millions, s’ajoute une facture de 5,34 millions d’euros pour d’importants travaux réalisés entre 2007 et 2011. La justice a déjà saisi plusieurs propriétés du clan des Sassou-Nguesso, ainsi qu’une dizaine de voitures de luxe. Agent d’assurance de profession, Julienne a dépensé près de 8 million d’euros pour son patrimoine français, sans recours à l’emprunt.

 

Force est de constater que les chiens ne font pas des chats ! Si l’Afrique continue de subir la descendance de ses présidents, il est, de fait, évident qu’aucune évolution ni développement économique et social ne verront le jour dans leur pays respectif. Il convient donc de rappeler à ces preneurs d’otage que les pays africains ne sont pas des monarchies, et “les fils et filles de” ne devraient pas l’oublier…

 

À LIRE AUSSI > Un job d’été commun pour une fille de président !

A propos de l'auteur

Lina