ByUs Media

L'invisible rendu visible

Une école interdit une étudiante de porter ses cheveux naturels

Une école interdit une étudiante de porter ses cheveux naturels

Le temps où les femmes noires étaient interdites de porter leurs cheveux crépus en public est révolu. Pourtant, seulement quelques mois après la bataille menée par des étudiantes de Prétoria pour avoir le droit de porter leurs cheveux crépus à l’école, un autre établissement, cette fois-ci sur le continent américain, a infligé des heures de retenue à une de ses étudiantes pour la même raison.

Non, non ce n’est pas une blague. Nous sommes bien en 2017 et certaines femmes noires se font encore sanctionner en raison de leurs cheveux crépus. En effet, Nicole Orr, jeune étudiante de 16 ans à l’académie Montverde en Floride, s’est vue infliger des heures de colle à cause de ses cheveux crépus. La direction lui a même ordonné de changer de coiffure sachant que le règlement intérieur de cet établissement stipule que le port des tresses y est interdit.

« Cela peut paraitre ambigu, et cela permet de cibler une certaine personne ou un certain groupe, alors nous avons décidé qu’il fallait aborder le problème », déclare Eric, le père de Nicole.

Après s’être entretenue avec la direction de l’école, Secily Wilson, mère de Nicole, a déclaré que les administrateurs n’étaient « pas fan » de la coiffure de sa fille. Néanmoins, elle a su trouver une entente avec Kasey Kesselring, le principal. Ce dernier a demandé « si Nicole pouvait attacher ses cheveux afin de dégager son front lorsqu’ils poussent, et nous avons dit oui » a confié Secily avant de poursuivre  « C’est un compromis, mais elle n’aura pas à changer de coiffure. « 

Kasey a de son côté déclaré à la chaîne FOX35 « Après avoir parlé avec le doyen, j’ai compris que nous recherchions surtout une apparence propre et soignée. Ce n’est pas vraiment un problème de tresses. » (WTF ! ).

Après son entretien, Secily se dit satisfaite et très heureuse du retour de l’école: « Le règlement du manuel de l’école va être modifié et les références aux coiffures qui ne concerne qu’une certaine démographie seront supprimées. Nicole peut garder ses cheveux naturels… avec quelques PETITS ajustements et maman est d’accord avec cela » a t’-elle écrit sur Facebook. Elle a également tenu à remercier la direction de son retour, non pas uniquement pour Nicole mais pour les autres enfants aux cheveux crépus qui viendront étudier à l’académie Montverde.

Nicole n’en reste pas moins choquée pour autant « Mais qu’est-ce qui ne va pas avec mes cheveux ? Les filles caucasiennes peuvent porter leurs cheveux lisses au naturel. Pourquoi je ne pas laisser pousser mes cheveux naturellement ?« .

Et oui, encore en 2017 …

A propos de l'auteur

Enaiiro

Enaiiro