ByUs Media

L'invisible rendu visible

CHEIK MODIBO DIARRA : du Mali à l’exploration de la planète Mars

C’est l’histoire extraordinaire  d’un enfant du Mali parti à la conquête de la planète rouge. Cheik Modibo Diarra est un astrophysicien de génie très réputé dans la communauté scientifique, il est devenu en 2006, le président de Microsoft Afrique.

 

Inscrit à l’Université Pierre et Marie Curie à Paris, où il étudie les mathématiques, la physique entre autres, Cheik Modibo Diarra s’envole ensuite vers le pays de l’oncle Sam pour approfondir ses connaissances dans l’ingénierie aérospatiale à Howard University (Washington D.C.).

Premier chercheur africain recruté par la NASA

En 1989, suite à une rencontre avec deux chercheurs de la NASA, Cheik Modibo Diarra intègre le laboratoire de propulsion des fusées, le fameux Jet Propulsion Laboratory. L’enfant de Ségou devient navigateur interplanétaire mais il est surtout connu dans le monde entier pour avoir envoyé la sonde Pathfinder sur Mars en 1997.

 

 

Le journaliste Jean Leymarie de France Info a d’ailleurs retracé son enfance et ses premières frasques lors d’une émission radio :

« Pourtant, c’est le même homme qui part en 1979 pour les États-Unis et qui s’inscrit à l’université Howard de Washington. Sa carrière débute vraiment à ce moment là. Le jeune malien passe un diplôme d’ingénierie spatiale et la NASA s’intéresse à lui. Cheik Modibo Diarra intègre le JPL, le Jet Propulsion Laboratory, un laboratoire de l’institut californien de technologie. Il devient « navigateur interplanétaire ». Lui, l’enfant de la campagne malienne, est maintenant au cœur de l’aventure spatiale. Depuis la base de Pasadena, en Californie, il pilote pas moins de cinq vaisseaux, les sondes qui partent vers Mars et vers Vénus. En 1997, l’astrophysicien réalise un projet qui a un succès immédiat. Alors qu’Internet commence à se développer dans le monde entier, Cheik Modibo Diarra a l’idée de proposer sur la toile, en temps réel, les images du robot Sojourner, qui escalade les cailloux de la planète rouge. Le chercheur a compris comment entretenir le rêve spatial »

Ses actions sur le continent africain

Cheik Modibo Diarra est une étoile qui a su brillé hors du continent africain, mais comme on entend souvent dire « Loin des yeux, près du coeur », ce dernier ne déroge point déroge à la règle.
L’astrophysicien atteste souvent dans ses interviews être “un amoureux de la mère patrie” et a toujours voulu faire un projet au Mali.

En 1999, il crée la Fondation Pathfinder pour l’éducation et le développement en Afrique et développe à partir de 2002, un laboratoire de recherche sur l’énergie solaire à Bamako.

Toujours dans le même état d’esprit, Cheik Modibo Diarra cherche à s’impliquer davantage dans des initiatives en faveur du développement en Afrique. Pour lui, « La fracture numérique » entre le continent et le reste du monde est un réel défi pour l’Afrique.

Cheik Modibo Diarra a également créé le Sommet africain de la science et des nouvelles technologies (SASNET) qui a déjà tenu plusieurs réunions en Afrique (Gabon, Mauritanie) et a apporté des soutiens à divers projets d’étudiants africains.

A propos de l'auteur

Roronoa Spawn

Roronoa Spawn

Originaire du Royaume de Wakanda, Roronoa Spawn est un érudit qui a été longtemps coupé du monde extérieur. Le Prince T'Challa après l'assasinat du roi, a ouvert son pays au monde extérieur, malgré l'opposition de certains Wakandais. Ce qui a permis à Roronoa Spawn de découvrir et de savoir énormément de choses qu'il souhaite vous faire partager avant son retour au Royaume de Wakanda.